Stop aux violences sexistes et sexuelles

L’UNSA signe une tribune dans le Monde pour affirmer notre position :

« Nous, syndicalistes sommes engagé.e.s pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles sur nos lieux de travail et dans nos organisations. Parce que des collègues nous alertent sur certains comportements délictueux. Parce que des femmes victimes viennent nous solliciter pour trouver des solutions.

Parce qu’elles se retrouvent face à des employeurs ou des directions qui refusent bien souvent de traiter les violences, de prendre des mesures de prévention, de mener une enquête, de sanctionner l’agresseur et d’accompagner les équipes, préférant changer la victime de poste pour surtout, “ne pas faire de vagues”. »

Photo_14-04-2015_11_54_13-d1211logo UNSA Financo

Publicités

Dossier confédéral – L’approche de l’UNSA Financo

logo UNSA Financo

Pour faire suite à la communication intersyndicale en faveur de l’indépendance, nous voulions apporter quelques précisions sur notre approche du dossier confédéral.

Les représentants des salariés, représentants syndicaux, adhérents et délégué syndical, réunis sous la bannière UNSA Financo maintiennent et renouvellent leur attachement à l’emploi et aux conditions de travail partout où Financo est présent. Nous aspirons participer au développement de notre entreprise au sein d’un Groupe mutualiste autonome et ambitieux.

Face aux deux options qui nous sont présentées, nous avons le sentiment, au travers de différents éléments étudiés, que le principe d’indépendance est l’alternative à retenir.

En matière d’emploi

Le maintien au sein de la confédération entraînerait un fort risque de coupes sèches. Nous avons néanmoins rappelé à notre Direction que la communication axée sur le maintien des emplois sur les territoires historiques d’Arkéa n’est pas assez fédératrice. En effet, 1/3 des salariés de Financo se situent hors de ces territoires. Ils ne doivent pas être oubliés et doivent recevoir l’assurance du maintien de leurs emplois et de leur participation à ce futur Groupe.

En terme de capacité financière du Groupe à être autonome de manière pérenne – au sein duquel Financo prendra toute sa place – (si c’est pour être vendus ou fusionnés une fois l’indépendance actée, le résultat serait identique à celui du maintien dans la confédération).

Nous avons consulté le compte-rendu du Comité de Groupe de juin 2017 dans lequel la commission économique, appuyée par un expert conclue sur la solidité du résultat avec une activité en hausse et des ratios prudentiels au-dessus des exigences règlementaires.

Sur le projet

A aujourd’hui, aucun dossier ne nous a été présenté. Mais nous sommes à l’étape du vote d’orientation qui consiste à interroger les caisses locales sur le principe d’indépendance.

Un second vote des caisses sur les modalités de mise en œuvre du projet interviendra en septembre avec, au préalable, la consultation des instances du personnel dans le cadre des orientations stratégiques de l’entreprise.

Un nouveau départ

Enfin, nous espérons que ce nouveau départ sera l’occasion de mettre en place un socle social commun : une convention collective Groupe et des accords de Groupe. Être mutualiste, ça commence par ça !

Rappelons que notre consultation (en tant que représentants des salariés) n’est, pour le moment, pas requise dans ce dossier. Cette opinion est le reflet de la plupart des adhérents, élus et sympathisants UNSA Financo basée sur des éléments de lecture mis à notre disposition. Elle ne saurait représenter la parole de l’ensemble des salariés de notre entreprise, chacun étant libre de s’exprimer ou non sur ce sujet.

logo UNSA Financo