Les firmes avec des femmes aux postes clé sont celles qui fonctionnent le mieux

Source lesechos.fr

Selon plusieurs études, les entreprises ayant davantage de femmes à des postes de direction seraient en meilleure santé. 

Les firmes femmes postes clé fonctionnent mieuxLes firmes avec des femmes aux postes clé sont celles qui fonctionnent le mieux

C’est un fait statistique : plus d’un Français sur deux est une Française et la moitié des actifs sont des femmes. Pourtant, dès qu’il s’agit de la direction d’entreprise, la gente féminine est sous représentée. Selon une étude de KPMG publiée en 2015 et intitulée  « Portrait(s) de femmes dirigeantes » , seulement 14% des chefs d’entreprise sont des femmes. Parmi celles-ci, uniquement 15% dirigent des entreprises de plus de 500 salariés. Est-ce qu’il en est ainsi parce qu’elles sont moins compétentes dans les postes de direction ? Loin de là.

Les dirigeantes, plus appréciées par leurs collaborateurs

Selon une étude menée en 2011 par le cabinet de conseil américain Zenger Folkman, les femmes dirigeantes seraient considérées comme de meilleures dirigeantes que leurs pairs masculins par leurs collègues, leurs collaborateurs directs (N-1 et N+1) et autres. Cette étude portant sur 7.280 leaders dans des entreprises de divers pays se base sur 16 compétences en leadership.

Les dirigeantes ont obtenu des appréciations meilleures sur 15 de ces compétences, et sur 12 d’entre elles, la note est significativement plus élevée, avec un écart bien plus prononcé encore sur des compétences telles que la prise d’initiative, le développement personnel, l’intégrité/honnêteté et l’orientation vers les résultats. Les dirigeants, quant à eux, ne surclassent leurs collègues féminines que sur un point : leur habileté à développer un point de vue stratégique.

La clé est dans la compétitivité

Selon une étude récente menée par Crédit Suisse, les firmes qui comptent des femmes dans leur direction générale ou leur conseil d’administration seraient en meilleure santé que les autres uniquement conduites par des hommes. La mixité au sein de la direction est source de créativité et démontre son efficacité opérationnelle.

Les entreprises gagneraient à prendre en considération la nécessité de cette cohabitation avantageuse dans le top management. Les stratégies de recrutement notamment pourraient être révisées en fonction de cette orientation.

Le fait est qu’une femme n’a pas besoin d’agir en homme pour être une bonne dirigeante, et un bon dirigeant ne l’est pas parce qu’il est un homme. Pour mener une entreprise vers l’excellence, le genre importe peu en réalité. Les leaders qui ont su conduire leur entreprise sur la voie de la réussite sont ceux qui ont fait preuve de détermination professionnelle et d’humilité personnelle.

Par Matthieu Duris, responsable de bureau chez Visconti

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :